Partagez|

J'aime mieux les méchants que les imbéciles, parce qu'ils se reposent. [Pv Umiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Messages : 109
Point : 145

Carnet des dieux
Age en apparence: 18 Ans
Métier: Antiquaire
Pouvoir(s):
Peluche officiel du forum

MessageSujet: J'aime mieux les méchants que les imbéciles, parce qu'ils se reposent. [Pv Umiko] Dim 4 Jan - 16:08

Il ne pouvait pas se lasser de ces merveilleux spectacles, les enfants courant dans chaque sens, les mères discutant entre elles et riant aux éclats: c'est ce que nous voyons. Lui, voyait s’entre crocher les cadavres de ses jeunes enfants sur les graviers ratissés chaque matin, les membres écartelés de ces jeunes mères assissent sur les bancs publics. Mais le soleil était encore une fois au rendez-vous et ses pensées ne s'exécuteront pas dans un tel lieu. Atoe s'était posté sous un arbre, bien à l'ombre. Vêtu d'un simple jean bleu d'un pull gris, il regarde sous le son de son casque cette fausse nature s'épanouir pour être rectifier chaque matin par le jardinier du coin.

La couleur du gazon semblait artificielle comme les branches de ses arbres, mais leurs matières pourtant, elles, semblaient bien réelles. Au printemps, à l'automne, depuis qu'il était venue dans la ville d'Edge, plus rien n'était familier pour lui à part cette boutique et ce petit appartement qu'il possédait à l'étage, malgré le fait qu'il soit dans un piteux état. Pour lui, le temps n'est qu'un fardeau qui passe. Le vent soufflait tranquillement dans ses cheveux, et les branches venaient se plier à leur gré. Quelque rossignol venait chantonner, et la chanson qu'écoutait Atoe s'était terminé.

"London bridge is falling down, falling down, falling down, my london bridge falling down , My fair lady..."

Il chantonna à son tour puis soupira longuement en terminant sa cigarette. Il retira son casque pour le posé contre sa nuque. Atoe regardait le ciel et sa beauté, souvent il se plongeait dans ces sortes de relaxations intérieure: c'est ainsi qu'il pouvait calmer ses multiples pulsions meurtrières. La  beauté du bleu du ciel, ce côté céleste permettant la liberté de pensée... Tous cela est bien rhétorique...!
De sa poche, en se redressant, il prit un petit gâteau au blé qu'il avait l'habitude de manger pour un encas. Même si leurs goûts laissaient à désirer et que le prix et la qualité étaient bas de gamme, il les mangeaient tout de même.

_________________

Mon clavier écrit en #DFAF2C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mitsukoshiarts.deviantart.com/gallery/

avatar
Messages : 120
Point : 158

Carnet des dieux
Age en apparence: 13 ans
Métier: Collégienne
Pouvoir(s):
J'épouse les dragons malheureux ♥

MessageSujet: Re: J'aime mieux les méchants que les imbéciles, parce qu'ils se reposent. [Pv Umiko] Jeu 8 Jan - 23:46

HRP : J'écris en 6666ff ! J'espère que mon rp t'ira ^^' .

Umiko s’ennuyait. C’était l’inconvénient des vacances d’été. La jeune fille n’avait pas grand-chose à faire de ses journées. Ses parents travaillaient. Ils ne rentreraient que le soir. Et puis, la plupart de ses amis étaient soit partis en vacances, soit occupés pour diverses raisons. Umiko n’avait pas eu vraiment beaucoup de chance ces derniers temps. Personnes ne semblaient vouloir lui tenir compagnie, c’en était presque déprimant. La déesse était bien allée à la Nouvelle Olympe quelquefois, mais l’ambiance lugubre qui régnait suite à la mort de Perséphone avait fini par la faire fuir, en quelque sorte… Et voilà comment la déesse Benzaiten se retrouvait ici, dans le monde des Hommes, à faire passer le temps en regardant les gens passer dans le parc. Toutefois, cette solitude ne la dérangeait pas tellement que ça. Elle avait emmené quelques romans pour l’occasion. Après tout, la divinité de la littérature adorait lire. Mais aujourd’hui, elle venait de terminer le dernier bouquin qu’elle avait acheté. Avec un léger pincement au cœur, elle avait tourné la dernière page avec un sentiment de regret. Mais bon, que pouvait-on ? Il y avait une fin à tout…

Umiko s’était donc levée de son banc puis, fourrant ses mains dans les poches de sa veste, elle traversa tranquillement le parc pour rentrer chez elle, la tête un peu dans les nuages. Ce ne fut que lorsqu’elle arriva à la sortie qu’elle se rendit compte qu’il lui manquait quelque chose : le sac qu’elle avait pris pour ranger ses romans. Avec un pas un peu plus rapide, elle retourna donc au banc où elle avait été assise pour se rendre compte que… son sac n’était pas là. Umiko pâlit légèrement. On ne lui avait pas volé tout de même ? Qu’est-ce que quelqu’un pourrait faire de ses livres ? Elle soupira, c’était complètement idiot comme idée… Enfin, est-ce qu’elle était sûre qu’elle s’était assise là avant ? Maintenant, qu’elle y réfléchissait, elle n’en était pas si sûre. Vraiment, cette mémoire… Pour une déesse du savoir, c’était une honte ! Enfin… Mieux valait aller à la recherche de ce sac. Ce n’était pas en restant plantée là qu’elle allait le retrouver ! Avant de fouiller tout le parc, Umiko préféra s’assurer que ce n’était bel et bien pas ici qu’elle s’était assise. Elle interrogea donc avec naturel le jeune homme qui était adossé sur un arbre, non loin du banc :

« Excusez-moi… Est-ce qu’il n’y avait pas un sac bleu ici tout à l’heure ? Je ne suis plus sûre… »

La jeune fille détailla alors son interlocuteur du regard. En fait, il n’avait pas l’air aussi vieux qu’elle ne le pensait… Umiko se demandait même si elle n’aurait pas dû le tutoyer au lieu de le vouvoyer. Le garçon avait les cheveux blonds, un casque posé sur ses épaules et un simple pull gris avec un jean en guise d’habits. Les yeux de la déesse se posèrent ensuite sur la boîte de biscuits qu’il avait dans sa poche. Elle se mordit nerveusement la lèvre en se rappelant qu’elle n’avait pas mangé à midi comme il ne restait plus rien dans le frigo… Sa soudaine famine lui fit même presque oublier son sac de romans. Elle secoua la tête, essayant de détourner le regard des gâteaux au blé. A la place, elle fit un sourire aimable et sincère au jeune homme, espérant qu’il ne remarquerait pas ses regards obliques vers sa boîte de gâteaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 109
Point : 145

Carnet des dieux
Age en apparence: 18 Ans
Métier: Antiquaire
Pouvoir(s):
Peluche officiel du forum

MessageSujet: Re: J'aime mieux les méchants que les imbéciles, parce qu'ils se reposent. [Pv Umiko] Jeu 15 Jan - 9:25

La brise d’un air frais lui était agréable les yeux fermés, cela pouvait lui permettre d’oublier les quelque petites choses qu’il aurait pu retenir de cette nuit là. Il ouvrit les yeux pour croquer un de ses petits gâteaux dont il raffolait.

« Excusez-moi… Est-ce qu’il n’y avait pas un sac bleu ici tout à l’heure ? Je ne suis plus sûre… »

Une petite tête brune venu retenir son attention, dans son inconscience,  il baissa la tête. Un sac… C’était un sac dont-elle parlait, Atoe ne fait jamais attention à ce qu’il l'entour surtout à de simple objet comme un sac.  Ce qu’il observait il le convoiter, comme le monde par exemple…
Il déglutie et d’un regard ambré il prit un ton un peu plus sec et répondit.

- Excuse-moi, je n’y ai pas fait attention.

Devait-il observer un peu plus ce genre de chose ? Atoe l’ignorait. Peut-être devrait-il parler un peu plus à d’autre personne. Mais il parlait déjà avec Yukio. N’étais-ce déjà pas assez ? Son esprit de contradiction fusait. Ce qui le sortit de son paradoxe intellectuel fût le regard appâté de la jeune collégienne sur la boite de gâteau dépassant de sa poche. Le jeune homme arqua un sourcil à cette réaction. Elle se secouait la tête comme pour oublier ce pécher qu’était la gourmandise. Atoe ne comprenait pas ce genre d’actions, pourquoi tous simplement ne pas demander.. ? Avec indifférence il tendit deux petits gâteaux de sa poche.

-Je n’ai pas remarquer ton sac mais j’ai remarquer que tu regardais ça, tu en veux j’imagine.

Au contraire de cette dernière, il la tutoyait du a son jeune âge.

_________________

Mon clavier écrit en #DFAF2C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mitsukoshiarts.deviantart.com/gallery/

avatar
Messages : 120
Point : 158

Carnet des dieux
Age en apparence: 13 ans
Métier: Collégienne
Pouvoir(s):
J'épouse les dragons malheureux ♥

MessageSujet: Re: J'aime mieux les méchants que les imbéciles, parce qu'ils se reposent. [Pv Umiko] Dim 25 Jan - 22:44

Umiko regarda les deux petits gâteaux, les yeux soudains brillants. Son regard jonglait entre les yeux du jeune homme et les biscuits, comme pour s’assurer qu’elle pouvait bel et bien les prendre. Un sourire peut-être un peu trop heureux pour de simples gâteaux se dessina sur son visage. C’est vrai que maintenant, elle avait vraiment faim, et elle avait l’impression que ce garçon lui sauvait la vie en lui donnant ces deux petits biscuits. Tout en retenant son enthousiasme, elle les prit et remercia son interlocuteur par un simple :

« Merci beaucoup… »

Remerciements faits, elle fourra les biscuits dans sa bouche. Le goût n’était certes pas terrible. C’était trop sucré, la pâte collait sur les dents, mais bon, lorsqu’on a faim, tout est délicieux. Et à ce moment précis, pour Umiko, ces petits gâteaux au blé étaient vraiment ex-cel-lents. Malgré tout, ce n’était pas deux petits-beurre qui allaient remplir son estomac… Et aussi bizarre que cela puisse paraître, maintenant, il avait encore plus faim ! Comme pour manifester sa frustration, il émit un grognement sourd. Umiko fit un sourire embarrassé au jeune homme. Il devait penser qu’elle était un goinfre, c’était un peu gênant…

« Désolée pour ça, j’ai oublié de manger à midi… Alors c’est vrai que j’ai un peu faim… »

C’est là qu’elle remarqua. Les yeux de son interlocuteur étaient d’une étrange couleur, comme un peu ambré. Elle s’arrêta de sourire, les regarda attentivement avec une certaine fascination. La jeune fille se demanda s’il avait des lentilles ou si c’était naturel…

« Vos yeux… Ils sont vraiment beaux, constata-t-elle simplement. »

Elle fut prise d’un rire léger, nostalgique. Cela lui rappelait le jour où elle avait rencontré Haku. Ce jour-là, elle lui avait dit quelque chose de similaire… Benzaiten se remémora alors les yeux de son familier, un mélange de bleu et de vert, tel la couleur de la mer… Il fallait bien avouer que ces yeux lui manquaient. Soudain prise d’un élan de sympathie et de curiosité envers son interlocuteur, Umiko lui demanda avec insouciance :

« Comment tu t’appelles ? Moi je suis Nakashima Umiko. »

Le vouvoiement était tombé presque sans qu’elle ne s’en rende compte. Après tout, il n’avait l’air pas si vieux que ça… Dans la tête d’Umiko, il n’y avait plus besoin de formalité. C’était ça qui lui plaisait aussi, dans le monde des humains. Parmi les dieux, elle avait toujours été très polie et n’utilisait presque jamais le tutoiement. Etrangement, Umiko se sentait beaucoup plus proche des Hommes à ce niveau-là…

Enfin… Ce n’était pas tout ça, mais Umiko avait l’impression qu’elle avait oublié quelque chose… Enfin, ça ne devait sûrement pas être si important !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 109
Point : 145

Carnet des dieux
Age en apparence: 18 Ans
Métier: Antiquaire
Pouvoir(s):
Peluche officiel du forum

MessageSujet: Re: J'aime mieux les méchants que les imbéciles, parce qu'ils se reposent. [Pv Umiko] Ven 6 Mar - 15:06

Des remerciements étaient sortis des lèvres de la jeune fille. Même si la gourmandise est un mauvais défaut, la faim semblait la tirailler. Tout en espérant que les quelques biscuits lui calent l'estomac, Atoe écoutait sa requête sur le repas de midi qu'elle avait sauté. Chose bien que négligente, il n'en porta pas plus attention. Comme étranger à ce ressenti appelé "embarra" il observait calmement les gestes effectués par la personne, comme pour apprendre. Mais une chose, des plus futiles, effleura l'esprit d'Atoe: comment peut-on OUBLIER de se nourrir ? N'est-ce pas quelque chose de typiquement humain ? Il continuait, donc, tout en s'interrogeant, à l'observer d'un œil en pleine analyse.

« Vos yeux… Ils sont vraiment beaux » constata-t-elle simplement. 

Cette réflexion, alors que les deux protagonistes se regardaient dans les yeux, venue éveiller Atoe. Beau ? Il n'avait jamais fait attention à ce détail plus qu'inutile. Pour le jeune blondinet, un œil n'était rien qu'un organe globulaire emplit de liquide de deux types et protégé dans de profondes cavités du crâne osseux. Peut-être était-elle intriguée par leur couleur plutôt particulière. Mais Atoe ne comprenait pas. L'iris est une espèce de rond, de structure pigmentée. Le sien principalement constitué d'une couleur ambrée et d'un brun très clair, il n'y portait pas plus attention qu'il ne portait attention à ses vieilles chaussures.

« Comment tu t'appelles ? Moi je suis Nakashima Umiko. »

Des présentations, comment faire... Il commençait à angoisser de l'intérieur. Il y a quelque quart d'heure elle cherchait son sac, il y a quelques minutes elle avait faim, il y a quelques secondes elle s'interrogeait sur la beauté de ses yeux et maintenant elle se présente, mais pourquoi faire. Pour Atoe elle va surement repartie par la suite, alors pourquoi informer l'autre de quelconques informations personnelles. Il se remémora la manière dont Yukio lui avait apprise pour être efficace dans ses moments.

"je m'appelle Atoe."

Cette phrase, qu'il avait posée à froid, à blanc, pour ne laisser qu'un simple silence... Pas de nom, juste un prénom. D'après Yukio, dans ce genre de moment formel, il faut vite rétorquer sur une autre question... Mais laquelle: "Où habites-tu ?", "Quel es-ton âge ?", "Tu veux aller manger ?".

"Tu ne cherchais pas quelque chose il y a quelques minutes ?" dit-il accompagné d'un simple sourire.

Effectivement, pas très communicative comme question. Comme à son habitude, il recherchait avant tout, le fait d'être seul, la solitude. Comme lui dit si souvent Yukio: "continu comme ça et tu n'avanceras plus". Il est vrai qu'il n'ai pas tord, mais ce principe trop simple pour le fonctionnement de son cerveau allait à l'encontre de sa complexité.

_________________

Mon clavier écrit en #DFAF2C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mitsukoshiarts.deviantart.com/gallery/

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: J'aime mieux les méchants que les imbéciles, parce qu'ils se reposent. [Pv Umiko]

Revenir en haut Aller en bas

J'aime mieux les méchants que les imbéciles, parce qu'ils se reposent. [Pv Umiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» [Inutile] J'aime / J'aime pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
End of Gods :: Paris :: Parc-